mppu international

twitterfacebook

nouvelles

"En mai 1996, à Naples, en Italie, nos membres engagés en politique dans différents partis se sont posé la question : comment est-il possible d’avoir pour objectif l’unité, quand on appartient à des formations différentes et même opposées ? 
Une solution s’est alors dégagée.
Avant tout autre chose, mettre en pratique l’amour réciproque, comme le recommande saint Pierre aux premières communautés chrétiennes : “Ayez avant tout un amour constant les uns pour les autres”. Ensuite être des militants dans son propre parti. Et cela non pas pour former un parti unique, mais plutôt, en toute loyauté vis-à-vis de sa propre formation politique, pour se disposer à la compréhension mutuelle dans un esprit d’unité ; ce dernier ne devrait pas régner de façon ponctuelle mais constituer la norme fondamentale et continue de la politique sur le plan national et international ; un esprit d’unité qui aide à adopter des positions communes en vue de défendre les valeurs de l’homme.
Ce jour-là, à Naples, est né le “mouvement de l’unité”.
 
C. Lubich au Groupe du Parti populaire européen, Siège du Parlement européen, Strasbourg, 15 septembre 1998 - publié dans "Nuova Umanità" 119 (1998), page 525 "Le mouvement des Focolari dans ses aspects politique et social”

 

 

condividi questo articolo

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

imagevideopoliticsforunity

 Vision, histoires et perspectives pour une politique pour l'unité
 

To follow us, just find

  Europe time to dialogue

on Facebook

Pubblicazioni

Disarmo

 co governance

17-20 GENNAIO 2019

Castel Gandolfo

Roma - Italia

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.