mppu international

twitterfacebook

nouvelles

Le 13 juin s’est déroulé à Rome, au siège des représentants du Sénat, une rencontre sur le dialogue comme ‘’âme de la démocratie’’, organisée par le Mouvement Politique pour l’Unité , fondé par Chiara Lubich en 1996. Notre synthèse de l’interview faite à Silvio Minnetti, président MPPU Italie.

Insister sur le dialogue n’est-ce pas céder au relativisme de fait, pour lequel les bonnes manières suffisent sans considérer les valeurs fondamentales de l’agir politique ?

« Le Mouvement Politique pour l’Unité (MPPU) n’est pas un parti, mais un espace de dialogue au Parlement et dans les villes, entre tous les partis. Il propose une réflexion sur l’âme de la représentation pour sortir de la crise à travers des formes de démocratie participative et délibérative. L’instrument est le ‘’pacte élus – électeurs’’. Il ne s’agit pas de bonnes manières. Une méthode expérimentée, celle de la fraternité, nous rend libres et égaux dans nos diversités. Il est possible de retrouver une âme de la politique outre le pragmatisme sans idéaux, pour servir le bien commun avec ‘’l’amour des amours’’ comme l’a enseigné la fondatrice des Focolari, Chiara Lubich. Nous voulons commencer un cycle de dialogues sur des thèmes élevés et concrets, par le biais d’argumentations et certainement pas avec les tendances actuelles, désormais insupportables, à l’insulte et au choc frontal ».

Où risque t-elle, non seulement en Italie, aujourd’hui la démocratie de perdre son âme ?

La démocratie représentative est en crise à cause de la domination de la finance globalisée sur l’économie réelle et sur la politique elle-même. Des partis faibles, sont facilement conditionnés par les lobbies. La fin des idéologies coïncide souvent avec la pauvreté des idéaux . Est impérative, une solide injection de participation populaire, en grade d’engager les citoyens et les partis sur les thèmes du travail, de la justice sociale, de la paix et du désarmement, de la lutte au hasard, du contraste aux mafias et à la corruption, de la valorisation des biens communs, et des grandes ressources culturelles et environnementales du pays. Le Pacte élus – électeurs, que nous expérimentons avec différents parlementaires et maires, peut rapprocher les citoyens des institutions et donner une âme à la démocratie représentative enrichie par celle participative et délibérative.

Le MPPU a été attentif à la réalité en ne désertant pas des thèmes qui sont aussi conflictuels. Quelles sont les urgences que vous voulez affronter aujourd’hui ?

« Le Mouvement Politique pour l’Unité est un espace fraternel de rencontre entre des personnes, avant tout, engagées dans presque tous les partis. Et cela ne représente pas un problème mais bien une richesse unique. Dans la législature précédente, nous avons donné priorité aux droits sociaux et civils. Maintenant nous estimons urgent d’affronter le thème du travail pour les jeunes, de la lutte contre la pauvreté, pour une économie désarmée, avec la reconversion au civil, (de fabriques qui produisent des armes) dans un pays qui dans sa constitution « répudie la guerre », l’intégration, en plus de l’accueil des migrants réguliers et de leurs enfants, sans oublier l’importance de la sécurité et de la légalité ».

Existe-t-il quelques propositions concrètes que vous pensez pouvoir proposer ? « Le MPPU doit faciliter, à côté du travail d’ auditoire et des commissions, les propositions concrètes des laboratoires parlementaires de rencontre de cultures politiques différentes avec des chercheurs et des représentants de la société civile compétents. Nous pouvons animer un cycle de dialogues dans la législature sur un plan idéal et en même temps concret ».

condividi questo articolo

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

imagevideopoliticsforunity

 Vision, histoires et perspectives pour une politique pour l'unité
 

To follow us, just find

  Europe time to dialogue

on Facebook

Pubblicazioni

Disarmo

 co governance

17-20 GENNAIO 2019

Castel Gandolfo

Roma - Italia

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.